Correspondance astrale de Juillet

Les premières images que j’ai perçues lorsque je me suis connectée à Juillet, ont été d’être à une porte, un seuil, et de voir mes guides forts et surtout très grands, me regarder d’un air grave, solennel.

Ce n’est pas la première fois que je vois cette expression chez eux, surtout en ce moment où il nous est demandé de ne pas perdre de temps. C’est surtout la première fois qu’ils me montrent leur grandeur. Il n’est pas question de supériorité, mais de nous faire comprendre, qu’il y a des choses bien plus grandes que nous, petits hommes.

Dans cette projection de conscience avec mes guides, j’avais une réunion. Une importante réunion, que chacun de vous a ou aura avec ses propres guides, mais surtout avec soi-même, en Juillet et une grande partie d’Août, et surement à d’autres moments de notre évolution individuelle et collective.

Car ce mois de Juillet, fait partie de ceux qui sont décisifs. Nous franchissons un seuil, mais pour que ce seuil soit franchi, nous sommes mis à l’épreuve. Dans cette épreuve, nul ne pourra se cacher, jouer un rôle, faire comme-ci, manipuler, demander l’aide extérieure et se tourner les pouces.

Car nous n’aurons pas l’aide des guides s’ils estiment qu’il est de notre devoir de comprendre pourquoi une situation apparait. Nous sommes testés, notre autonomie et débrouillardise sont testés. C’est à nous d’utiliser les outils à notre portée pour avancer en autonomie.

Il s’agit d’aller puiser en soi ces propres ressources, son potentiel, ses connaissances pour résoudre ce test donné par nos guides mais surtout par l’Univers, la Source ou Dieu, selon le mot qui vous correspond.

Dans cette mise à l’épreuve, il y a celle de se regarder soi, de manière objective et non pas de façon à flatter son égo et son orgueil. Les guides mettent un miroir en face de nous, et nous force à nous regarder, à faire une rétrospective de son propre développement. Regarder ce que l’on a compris de soi, et oser se dire si oui ou non nous avons mis tout en œuvre pour décloisonner les mécanismes et barrières qui nous empêchent d’avancer vers notre lumière.

Nous sommes plus que poussés, tel un ordre de nos supérieurs, à chercher sa propre vérité. L’aide extérieure n’est qu’un outil. C’est en cherchant ce qui est bon pour soi, en cherchant à disloquer ses mécanismes, en explorant, en reliant les informations et les prises de conscience, en utilisant son discernement sans égo, que l’on grandit en autonomie, sans rien attendre de l’autre.

Plus nous résisterons au changement en agissant avec d’anciens mécanismes, habitudes et plus nous rencontrerons un mur qui nous mettra seul face à nous même.  Dans la résistance à explorer les tréfonds de son être, se cache le fait de ne pas assumer ce que nous sommes entièrement. Depuis plusieurs mois, l’Univers nous demande d’assumer pleinement ce que l’on est, à assumer sa vie, ses choix, ses progressions. Cette assumation est la deuxième étape de la mise à l’épreuve.

Cette épreuve est aussi là, pour nous permettre de développer l’amour de soi, l’amour de tout ce qui nous définit. En ce sens, nous sommes amenés à transmuter la dualité qui est d’émettre des jugements de valeur à son encontre. Nous sommes amenés à cesser le combat avec nous-même. « Nul ne peut ascensionner s’il n’amène pas avec lui toutes les parties de lui-même », tels sont les propos de nos guides, en l’occurrence, de la Vierge Marie. En ce sens, si nous souhaitons aller de l’avant, il nous est également demandé de changer individuellement notre perception de certains mots utilisés comme les peurs, les blocages, les blessures, qui sont encore bien trop souvent perçus, comme négatifs, donc comme quelque chose à combattre.

Allez hop, au travail…

Retrouvez toutes mes consultations d’accompagnement dans l’expansion de l’être sur le lien suivant : Osons Briller

***Tout partage est bienvenu si le texte n’est ni tronqué, ni plagié et que la source (url du site) est clairement citée***

Commentaires

  1. lisa says:

    Merci pour ce partage, c’est d’une telle justesse, waouw, je suis très impressionnée, tes mots sont exactement le reflet de ce que je vis. Merci du fond de mon Cœur.

    1. Iris says:

      Merci Lisa 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *