Correspondance Astrale: Soyez l’action! Soyez l’avenir!

Cette correspondance astrale est une invitation, plutôt une obligation, à faire évoluer nos pratiques spirituelles et d’évolution de l’être. A y porter un autre regard, les remettre en question pour que celles-ci s’alignent avec les changements énergétiques en cours, et s’inscrivent dans une cohérence.

Les bases de la spiritualité ont été enseignées de telle façon à ce que l’on intègre, que pour faire évoluer le monde ou soi, la visualisation, les méditations, les pensées positives etc… pouvaient être suffisantes. Car, celles-ci, agissent sur un plan énergétique, qui lui-même peut agir sur la matière, et donc changer des choses, sa vie, le monde extérieur. C’est vrai, mais au moment où j’écris ces lignes, est-ce réellement suffisant ?

A l’heure actuelle nous connaissons de grands bouleversements à cause de l’entrée dans l’ère du Verseau. Nous basculons d’un âge de fer vers un âge d’or, d’une ère bestiale à une ère plus lumineuse. Ce changement ne se fera ni du jour en lendemain, ni sans douleur, ni en nous tournant les pouces.

Nous sommes dans une période cruciale, et il est important de s’en rendre compte. Ces changements s’accélèrent, et vont même plus vite que l’évolution de l’humanité. On ne nous attendra pas pour passer à l’ère du Verseau, quoi qu’il en coute.

C’est pourquoi, il nous est demandé de changer notre manière d’agir et de concevoir ce qu’est le fait d’évoluer, changer notre perception de ce qu’est réellement le fait d’agir pour soi, pour l’humanité et la planète.
Les guides m’expliquent que nos pratiques s’orientent jusqu’à présent, vers un immobilisme physique. Tout se passe à un niveau énergétique dans les plans subtils, mais presque aucune de nos actions n’a réellement d’impact dans la matière.

La méditation, la visualisation, les pensées positives etc… sont certes des actions, mais ce qu’il est important de prendre conscience, c’est le fonctionnement de ces actions, leur impact, le résultat.

Le déroulé d’une méditation, d’une visualisation se passe sur des plans subtils, donc sur des plans non manifestés. Elle n’impacte donc pas directement la matière, de ce fait, le résultat d’une telle action ne prend forme manifestée que sur le long terme, voir jamais.

En se persuadant que les méditations et les visualisations sont suffisantes pour attirer ce que l’on souhaite, nous perdons notre temps. Nous n’allons pas dans la bonne direction, car nous ne prenons pas en compte toutes les configurations, pour qu’une chose puisse se matérialiser.

Certes, nous souhaitons que les choses avancent, que le monde évolue, que notre situation change, que nous nous connections à notre lumière. Mais comment, cela peut-il se produire dans la matière, si l’impact de nos actions se déroule sur un plan subtil, énergétique ?

Une action dans les plans subtils ne se substitue pas à une action dans la matière. Les deux sont complémentaires.
Dans le cadre d’un changement global, sur Terre, au sein de l’humanité, les deux configurations, action subtile et action manifestée vont de pairs et ne doivent pas être dissociées. Je le répète, l’une de va pas sans l’autre.

« Vous souhaitez le changement pour vous et le monde, alors créez, mettez vous en mouvement, matérialisez les choses dans l’action au lieu de les penser, de les méditer, de les visualiser. Nous n’avons plus le temps » Me disent les guides, accompagnés de plusieurs Maitres Ascensionnés, Marie entre autres.

« Vos peurs vous empêchent d’avancer et de concrétiser ce qui peut changer l’avenir de la Terre.
A cause de vos peurs, vous préférez penser, méditer, visualiser, mais en aucun cas agir dans la matière. Or c’est cette action dans la matière qui apportera le changement »

Ceci est un appel à l’action, une action concrète.

Quelques exemples :

-Madame A, a un souhait, celui de trouver sa mission de vie. Après plusieurs recherches sur Internet elle se lance dans des méditations, des visualisations pour avoir des indications sur cette fameuse mission. Elle va même jusqu’à consulter un médium pour qu’il lui parle de ce sujet qui la tracasse au plus haut point. Car Madame A depuis ses prises de consciences, se sent perdue, elle ne sait pas qui elle est. D’ailleurs elle n’a jamais su qui elle était. Après cette routine matinale, de méditation et de visualisation, elle reprend son train de vie, ne se posant aucune question « Je laisse faire l’Univers et la loi d’attraction » pense-t-elle. Après, plusieurs mois elle n’a toujours pas réponse à sa question et son mal-être est toujours présent. Tout a été mis en place dans le subtil mais rien n’a été fait dans la matière. Madame A n’a effectué aucunes recherches sur ce qu’elle est véritablement préférant penser que tout viendra à elle, car l’Univers fait bien son travail. Pourtant il aurait été simple pour Madame A de commencer à mettre un mot sur cette mission de vie, si elle avait pris le courage d’écrire ce qu’elle aime, ce qui la fait vibrer, de se détacher de sa routine pour observer son environnement, avoir des déclics sur ce qu’elle aimerait créer…

-Monsieur P est une personne qui aime la Terre, il souhaiterait aider l’humanité à ouvrir les yeux sur sa beauté. Il y a quelques temps, il est tombé sur un évènement regroupant plusieurs personnes pour méditer pour la Terre. « Enfin quelque chose qui va l’aider ! » pensa-t-il. Rempli de satisfaction et de bonheur pour ce moment à venir, il se place en position de méditation. Il resta assis en tailleur une bonne heure, le temps de méditer correctement pour la Terre et l’aider. Pendant ce temps dans divers pays, des arbres sont détruits, des feux de forêts se multiplient, des sacs plastique se déversent dans les océans…. Une heure… Un temps précieux qu’il aurait pu mettre à profit pour monter une action, sensibiliser son entourage, s’organiser lui même de son côté pour réduire ses déchets etc… Mais par crainte du regard des autres, il a préféré méditer.

Des exemples comme ceux-ci je pourrai en écrire d’autres…

Il est temps de réapprendre à manifester ce que l’on souhaite. N’attendons plus que les choses se passent toutes seules, ou même que l’extérieur nous donne les solutions à nos problèmes, une gentille feuille de route clés en main pour avancer sans efforts…

Nous n’avons plus le temps à cela.

Il est temp que nous commencions à nous prendre réellement en main, à être responsables, à regarder autour de nous et en nous, ce qui peut être changé, transmuté. Chaque petite action quotidienne a son impact.
N’hésitez pas à faire des listes, à écrire vos envies, à faire des plans de vos projets, à en parler autour de vous… Soyez l’action ! Soyez l’avenir !

Iris

Découvrez mes consultations, un véritable accompagnement vers l’expansion de l’être et les hautes fréquences: Expansion Alchimique

***Tout partage est bienvenu si le texte n’est ni tronqué, ni plagié et que la source (url du site) est clairement citée***

Commentaires

  1. Chantal says:

    Bonjour Iris !
    Je suis Mme A ! Je cherche ma mission, je médite, j implore notre Seigneur de me guider, je suis au mieux le chemin de la vie, je fais des listes, je t ai sollicité, je cherche, je cherche, je suis des pistes.. qui échouent les unes après les autres.. je fatigue et baisse les bras. Je crois avoir trouvé, je m illumine et retombe dans la désillusion. Je ne sais plus qui je suis ni à quoi je sers moi l indigo. A quoi bon venir ici en ce moment si je ne sais pas comment ni qui ni pourquoi servir ?
    je suis fatiguée de vouloir faire au mieux mais sans résultat. Alors j entends ton message et le comprends mais il ne m apporte finalement que la sensation d avoir encore échoué. Amicalement, Chantal

    1. Iris says:

      Bonjour Chantal,
      La finesse est de percevoir ce qui motive réellement l’action, donc l’essence énergétique qui vibre au travers de celle-ci.
      Le plus souvent l’urgence domine, « il faut que », nous nous mettons des cadres, il est imperatif que je trouve ma mission de vie… Nous projettons notre énergie sur un but qui nous semble non acquis dans le présent. Notre action manque donc de joie et d’ancrage, mais elle ne manque pas d’angoisse et de tristesse.
      Alors qu’au travers des listes, des actions menées, l’essence vibratoire qui doit menée au choix, à l’action doit être la joie. Cette joie innocente qui ne se pose pas la question angoissante de savoir si elle est bien sur sa mission, si elle fait bien les choses. Elle s’en moque, elle est juste joie à apprecier son présent, à s’en émerveiller, même pour les petites choses de la vie, un oiseau, un enfant qui rit, déguster son plat préféré etc… Je vous embrasse, Iris

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *