Âmes Incarnées Âmes Stellaires

Ames incarnées, âmes stellaires

Il existe dans ce monde terrestre une multitude d’âmes différentes, de personnalités différentes. Notre aspect physique est semblable, pourtant au-delà de l’enveloppe se cache une différentiation qui touche le domaine du subtil, de l’invisible, du domaine de l’âme et de ses origines. Certaines âmes ont des origines terrestres, d’autres viennent d’ailleurs…

Les âmes incarnées actuellement sur Terre, viennent de tout horizon. Je rejoins certains qui avancent le nombre de 144 000 civilisations différentes incarnées sur Terre à l’heure actuelle.

La plupart des âmes ont voyagé dans de nombreuses contrés lointaines, dans notre galaxie et au-delà, avant de décider de s’incarner sur notre belle Terre.

De ces incarnations précédentes, nous en gardons des traces dans nos cellules, dans notre identité vibratoire. Là d’où vient une âme est, d’après mes ressentis, le lieu où l’âme a eu le plus d’incarnations ou a eu le plus d’affinité. Une incarnation peut être facilitée lorsque l’identité vibratoire du lieu est semblable, ou presque, avec l’identité vibratoire de l’âme.

La Terre, est l’un des derniers lieux à avoir une si basse vibration, ce qui ébranle considérablement une âme dont l’essence vibratoire est bien plus élevée. Les âmes qui s’incarnent actuellement, ont une empreinte énergétique qui vibre à de plus hautes fréquences que les vibrations terrestres.

Ce déséquilibre entre l’énergie de l’âme et l’énergie de la Terre, rend bon nombre d’incarnation difficiles, tant la différence vibratoire est grande. A l’intérieur même de notre essence peut se créer un vide, une perte de repère, et une tristesse d’avoir à être déconnectés de ses origines stellaires, et de ses vibrations.

Beaucoup d’incarnation de ces êtres venus d’ailleurs ne se font pas sans douleur. Nous sommes beaucoup à développer certaines sensations depuis l’enfance. Pour en citer quelques-unes : la sensation d’être différent des autres, seul, la sensation de comprendre le monde d’une manière différente, avoir une intuition qui se développe plus intensément, avoir une grande ouverture d’esprit, et donc développer un intérêt pour de nombreux sujets, à ne plus savoir ce qui nous intéresse vraiment… (liste non exhaustive).

L’incarnation dans les basses vibrations terrestres provoque un détachement plus ou moins grand avec son âme et son essence. Cette déconnexion peut amener les personnes à expérimenter des expériences de vie plus ou moins intenses, comme une dépression, une addiction, un burn-out …

Lorsque l’on pas encore conscience de ce détachement avec son âme, nous pouvons aussi plus facilement jouer un double jeu, donc porter un masque en public pour essayer de s’intégrer à un environnement. Il existe aussi le phénomène qui est celui de fuir l’incarnation, la matière, en s’attachant trop intensément au subtil.  Là aussi, nous avons à faire à une déconnexion avec son âme, car l’âme souhaite avant tout expérimenter la matière tout en explorant ses capacités énergétiques et de connexions subtiles.

Malgré les difficultés d’une vie sur ce plan terrestre, l’âme s’est incarnée pour vivre une expérience hors du commun.  L’incarnation est un magnifique processus qui nous permet d’expérimenter une matière qui n’existe pas sur les autres vibrations. Nous pouvons expérimenter les émotions, les douleurs mais aussi la joie. Nous pouvons expérimenter la jouissance physique qui n’existe pas sur les autres plans.

Les âmes incarnées sur Terre, sont accompagnées en tout temps par leur patrie, leurs parents stellaires, qui survolent en nombre notre planète. Ils nous soutiennent dans notre processus d’incarnation qui est celui de vivre pleinement dans la matière et de l’aimer. Ils nous soutiennent dans notre volonté d’être authentiques, spontanés, libérés des conditionnements terrestres. Ils nous soutiennent aussi dans notre défi d’être reconnectés à ce que nous sommes, des êtres multidimensionnels, de hautes vibrations, des êtres stellaires. Toutes ces parties constituent notre âme et nous sont indispensables pour participer pleinement à l’émergence de nouvelles vibrations sur Terre.

Iris

***Tout partage est bienvenu si le texte n’est ni tronqué, ni plagié et que la source (url du site) est clairement citée***

         

Commentaires

  1. La lecture de votre article fait remonter beaucoup d’émotions et couler mes larmes . Je ne me sens pas à ma place sur terre et aujourd’hui je me demande pourquoi je me suis incarnée pour y souffrir autant… Je ne me sens ni aidée ni accompagnée, au contraire. je me sens seule et abandonnée de la Source.

    1. Iris says:

      Bonjour Arabella, Je comprends tout à fait ce que vous ressentez et vous avez tout mon soutien.
      Je peux vous assurer que nous ne sommes jamais abandonnés par la Source et nos guides. Ils sont toujours présents tout au long de nos expériences d’incarnation. Seulement, il est plus difficile pour eux de communiquer avec nous, lorsque nous expérimentons des émotions et pensées qui nous mènent vers le bas. Lorsque l’on expérimente souvent de la tristesse ou de la peur par exemple, nous créons dans notre énergie comme un couvercle qui nous empêche de nous élever et de nous reconnecter à des vibrations de plus hautes fréquences, et donc à la source et à nos guides. Nous nous incarnons sur Terre, pour vivre, nous ne sommes pas fait pour subir. C’est pourquoi notre mission primordiale est de retrouver la joie d’être soi, en tant qu’individu, détaché de tout conditionnement extérieur. Je vous invite, si ce n’est pas déjà fait, à observer au quotidien les choses, moments, qui vous font du bien, qui vous redonnent de la joie. Cela fait le plus grand bien à nos énergies et nous permet de nous élever vers de plus hautes fréquences. Prenez soin de vous, je vous embrasse,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *