Où va votre énergie? | Partie 1

Où va ton énergie ? est une série d’article qui explore nos mécanismes de pensées et leurs impacts sur nos énergies.

Grâce à de simples schémas, et des explications, j’ai à cœur que l’impact de nos pensées sur notre énergie, soit plus compréhensible au plus grand nombre.

Cette série d’article n’a pas pour but de pointer du doigt ce qui ne va pas, mais à pour but de mettre en lumière nos outils intérieurs qui peuvent être transmutés et donc élevés. Car selon moi, rien en nous est inutile ou négatif, tout est utile, et tout est un outil pour notre évolution  :).

Voici donc le premier article, sur une structure telle, que je le rencontre durant les consultations et les soins depuis plusieurs années. Il s’agit du mécanisme de pensée, qui consiste à placer cette dernière dans le temps futur, tout en l’alimentant d’émotions lourdes, qui nous positionnent au niveau des vibrations basses. Il faudrait bien sûr beaucoup plus de temps pour tout détailler, mais j’espère que cet article vous aidera à comprendre les points principaux.

Sur ce schéma nous apercevons le point bleu positionné dans le temps du futur et dans la dimension des basses vibrations.

Lorsque nous pensons à l’après, nous décollons notre pensée du moment présent, celle-ci se trouve donc dans le temps futur. Si en plus cette pensée s’accompagne d’émotions pesantes, nous dirigeons notre vibration vers les basses vibrations.

Quels types de pensées créent cette configuration ?

S’inquiéter – Avoir des attentes – Vouloir contrôler (parmi tant d’autres, certainement, mais commençons avec ces trois-là).

Ces trois aspects font référence à une pensée vers le futur. On s’inquiète de ce que demain pourrait apporter, on s’inquiète de savoir si nous faisons bien les choses, on s’inquiète de ce que pourraient penser les autres etc…

Nous avons des attentes sur l’avenir, car nous espérons plus que ce que le présent nous offre.

Nous voulons contrôler le cours de la vie ou les autres, pour que ces deux aspects puissent correspondre à nos attentes, et nous soulager d’une inquiétude quel qu’elles soient et quel que soit son origine.

Ces trois mécanismes, on le voit, s’emboitent les uns avec les autres. Ils sont tous les trois tournés vers le futur et sont nourris de la même émotion : celle de la peur.

Ce qui nous donne le schéma ci-dessus : une pensée et une énergie décollées du présent, qui se retrouvent dans le futur et dans un terrain vibratoire, peu propice à l’élévation de son taux vibratoire personnel. Car, en effet, tout sentiment de peur nous dirige à l’extrémité de ce qui nous élève et nous libère: l’amour. Mais, je vous rassure, chers lecteurs, que la peur est tout à fait transmutable en se nourrissant de l’énergie d’amour un maximum, et je vous explique cela un peu plus bas.

Comment cette structure se manifeste-elle énergétiquement ?

Nous avons tous cette structure en nous-même, plus ou moins présente selon les expériences de vie de chacun. Cela a un impact plus ou moins étendu, selon chaque cas.

Toute pensée, qui nous déloge du temps présent, est une pensée, qui nous déloge de notre ancrage. Cela a donc un impact plus ou moins significatif, selon la puissance de cette pensée, sur notre chakra racine, notre bonne stabilité dans le présent, notre incarnation, qui nous sommes…

Mais, ce qui affaiblie le plus le chakra racine est l’émotion de peur. C’est elle qui impacte majoritairement la bonne stabilité de ce chakra. Nous verrons dans un autre article que ce n’est pas parce que l’on pense au futur ou au passé, que cela nous déloge du présent, tout dépend de l’énergie que l’on nourrit lorsque l’on y pense.

Toute émotion peut créer un égrégore, une forme énergétique. Comme un nuage qui se forme à partir de gouttes d’eau évaporées, un égrégore a la même structure.

Chaque goutte d’eau, qui s’évapore, est une émotion que nous avons dans la journée. Plus ces gouttes d’eau sont nombreuses et plus cela forme un nuage.

Plus une même émotion est émise dans une journée, un mois, une année, voir toute une vie, et plus elle se condense. Elle peut engendrer alors dans l’aura une masse énergétique, qui peut, à long terme, si l’énergie émise est pesante, alourdir l’énergie de la personne qui le créé. Cette masse énergétique se loge le plus souvent au niveau de la tête, là où le mental prend place, celui qui créé les pensées.

Être dans le futur et avoir des inquiétudes, des attentes, du contrôle, alourdie deux autres énergies majeures : le cœur et l’intuition.

Le cœur car généralement lorsque l’on s’inquiète pour le futur, lorsque l’on a des attentes nourries par la peur, que l’on souhaite contrôler, cela présume qu’il y a un manque de satisfaction de ce que la vie nous offre au quotidien.

L’intuition, car les messages sont délivrés dans le présent, et non dans le futur. Aussi, en ayant une pensée tournée davantage vers le futur, nous ne nourrissons pas notre intuition d’une énergie qui lui est bénéfique : le présent.

Comment transmuter cette structure ?

Les pensées étant engendrées par le mental, il est donc logique de commencer par ce biais là, par la transmutation des nos pensées pour ensuite détendre le mental.

Le tout premier point de départ, à mon sens, est de commencer par prendre conscience que nous avons tous, en nous-mêmes, cette structure plus ou moins bien présente. (Attention à l’égo, qui peut nous faire penser le contraire, en déguisant nos structures inconscientes sous de beaux masques vénitiens).

Prenez un moment pour vous observer chaque jour, sans jugement et sans culpabilité, observer vos émotions, est-ce de la joie ? De la peur ? Vos pensées sont-elles tournées vers le présent ou le futur ? Quel est votre état d’esprit.

Cet exercice n’est pas fait pour vous faire culpabiliser, mais pour mettre en lumière vos outils, pour vous élever à une toute autre énergie, nourries par de nouvelles pensées.

Ensuite, je préconise toujours de passer du côté de la joie, de l’amour. Revenir au présent présuppose de s’entrainer à la pleine conscience.  Revenir dans le cœur et les hautes vibrations, présuppose de prendre conscience de ce que nous aimons dans notre vie, dans le présent et de glorifier chaque détail.

Bien évidemment, pour transmuter sur le long terme, il est toujours utile de s’exercer sur le long terme…

J’espère que ces informations vous aideront à mieux comprendre les mécanismes inconscients qui peuvent nous ralentir à certains moments de notre vie. J’espère aussi, que cet article vous aidera à prendre conscience des possibilités toute simples qui nous aident à transmuter dans la joie nos états de vie. Si vous souhaitez une aide plus précise, détaillée et personnalisée, je vous écouterai et vous aiderai avec l’aide de vos guides, avec grand plaisir, je mets à disposition des entretiens dont les informations sont sur ce lien : Expansion Alchimique.

A très vite,

Iris

***Tout partage est bienvenu si le texte n’est ni tronqué, ni plagié et que la source (url du site) est clairement citée***

     

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.