{Business} 3 choses que le développement personnel m’a appris

Publié par Iris le

Le développement personnel ? Je l’ai utilisé pour monter mon entreprise de bien-être au début…

Ce que j’en ai retenu ? Ce qui a marché pour moi, pour les autres ? et ce qui n’a pas marché ? Pourquoi ?

Je te le dévoile en 3 concepts, dans cet article :

 

1.Le tableau de vision

Qu’est-ce que c’est ?

C’est une feuille de papier sur laquelle tu colles toutes les images qui représentent ce que tu souhaites réaliser dans ta vie. C’est la liste de tes envies façon patchwork.

Est-ce que j’en ai fait ?

Oui, c’est d’ailleurs l’un des premiers outils que j’ai essayé lorsque je me suis lancée dans le développement personnel, il y a cinq ans.

Ce que j’en ai compris ?

Plusieurs choses.

La première est que c’est un bel outil pour prendre en compte ces envies intérieures. Pour qu’elles ne soient plus à l’état de pensées, mais deviennent davantage palpables par des images. C’est un début lorsque l’on n’a pas l’habitude de mettre en mot nos envies, nos émotions… Et que l’on n’aime pas écrire des listes.

La deuxième chose est que cet outil n’est pas une fin.

Pourquoi je dis cela ?

Parce que je rencontre des personnes qui pensent, qu’un seul outil ou plusieurs peuvent faire en sorte que leur vie change pour le mieux.

Pourquoi ?

Parce que la majorité d’entre elles a lu et souhaité appliquer ce qui suit :

 

2.La loi d’attraction

Je te rassure ce n’est pas une nouvelle loi du gouvernement.

C’est quoi alors ?

La loi d’attraction est un concept populaire dans le développement personnel et la spiritualité, qui enseigne que nous attirons à nous ce que nous vibrons, ce que nous pensons.

Ce que j’en pense (après l’avoir testé et réfléchi dessus) ?

Cette « loi » n’est surement pas débile, elle me parait même logique.

Seulement, je pense que bon nombre de personne la comprend et l’utilise de travers.

Pourquoi ?

Car comme moi au début, nous sommes nombreux à avoir des attentes face à cette « loi ».

Quand j’ai souhaité mettre en œuvre cette « loi » je n’étais pas très bien dans ma vie, j’étais perdue et je ne savais pas quoi faire. J’étais donc dans le besoin. J’espérais que cette « loi » me sauve et m’apporte ce que je souhaite, pour qu’enfin mon mal-être s’en aille. Je donnais donc mon pouvoir à l’extérieur de moi.

Le bénéfice ?

C’est qu’elle m’a poussé à m’aimer davantage, mais m’aimer davantage pour que cette « loi » fonctionne, et non parce que je le désirai pleinement.

Est-ce que cela a fait fonctionner cette loi ?

Non.

Alors c’est quoi ?

C’est ce qui suit, mais à 50%.

 

3.L’élan du cœur

 Le cœur ?

Je ne parle pas de l’organe qui bat dans ta poitrine. Le cœur, ici est encore un concept, qui définit ce qui te met en joie, te passionne, te donne l’envie de vivre.

Cet élan qui met les peurs de côté pour oser vivre sa vie. Ça te parle ?

Dans certains discours, l’élan du cœur est valorisé pour passer à l’action. « L’envie folle de créer quelque chose ? Pourquoi trop réfléchir ? Lançons-nous ! »

Est-ce que ça marche ?

Oui, lorsqu’une passion nous parle, notre motivation et confiance en soi sont décuplées, et nous passons à l’action.

Le bémol ?

C’est qu’à trop écouter son cœur (ou ses émotions), on en oublie de réfléchir.

Réfléchir ?

Oui, tu sais ce mental, là que beaucoup souhaite faire taire ?

C’est lui qui te permet de mesurer l’élan du cœur.

Pourquoi ?

Pour que tu ne te casses pas la margoulette (comme on dit chez moi).

L’élan du cœur je l’ai suivi, je me suis dit « aller, je me lance, j’en ai vraiment envie, puis de toute façon si c’est vraiment mon chemin l’univers va activer la loi d’attraction ».

Résultat ?

Je me suis ramassée, je n’ai pas atteint mes objectifs.  (Et je ne compte pas le nombre de personnes qui vient me voir parce qu’elles ont fait la même expérience).

Pourquoi ?

Parce que je n’ai pas réfléchi, je me suis lancée bille en tête, sans utiliser mon mental pour réfléchir, faire des plans, élaborer des stratégies… Bref, je n’ai pas utilisé mon mental pour me préparer afin que cet élan du cœur puisse me servir les bras ouverts.

 

Mon business aujourd’hui ?

C’est en accordant moins d’importance à certains concepts de développement personnel, qu’il marche. Tout est une question d’équilibre. Le développement personnel apporte des outils de mieux-être intérieur et ce dernier est essentiel pour que nos projets soient, à leur tour, sains.

Mon business marche aussi, en revenant à l’essentiel, aux bases d’une création et de développement de projets, d’entreprise, rien à voir avec le développement personnel et la spiritualité .

Mais je reste persuadée, que mieux se connaitre, s’aimer, trouver sa passion, travailler sur ses peurs, sont le pactole pour créer une vie sur mesure, qui déchire et dans laquelle tu te sens bien, épanoui !

Tu es prêt à te lancer, toi aussi, dans cette folle aventure ?

***Tout partage est bienvenu si le texte n’est ni tronqué, ni plagié et que la source (url du site) est clairement citée***

Catégories : ArticlesBlog

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.