Et l’hypnose, dans tout ça?

Publié par Iris le

Si tu m’aurais dit il y a quelques mois que j’allais faire une formation en 2019, je ne t’aurai pas cru.

Ces derniers mois je cherchais à me former (en coaching principalement), mais aucunes des formations proposées ne me convenaient, soit la thématique ne m’intéressait pas, soit cela me semblait être une boite à fric.

Pourtant, Samedi prochain, je commence une formation en hypnose ericksonienne à l’Arche.

Cette décision a une drôle d’histoire.

Alors que je n’envisageais pas de faire de formation, je rencontre deux personnes qui ont fait ou qui souhaitaient faire une formation dans cette école.

Durant ces deux échanges, j’ai senti quelque d’étrange.

Mon corps s’est littéralement mis à me parler en m’envoyant une sensation qui se décuplait en moi et autour de moi, comme si tout s’ouvrait.

Si cela n’était arrivé qu’une seule fois, je n’y aurais pas autant prêté attention, mais c’est arrivé deux fois, avec deux personnes qui ne se connaissent pas, à quatre mois d’intervalle.

Intriguée, je me suis renseignée, j’ai suivi cet instinct et je me suis inscrite à cette formation.

De prime abord j’avais une vague idée de l’hypnose, avant de voir qu’elle ouvre à tout un champ de possibilités de pratique, bien plus qu’on ne le pense.

 

Pourquoi avoir choisi de me former ?

On peut penser (certains disent même) qu’il est possible d’accompagner les autres, grâce à des recherches personnelles, nos expériences, du bon sens, et de l’intuition… mais après avoir, trop pratiqué cette « méthode», je me suis confrontée à un mur, celui de la profondeur.

Je n’arrivais pas à aller en profondeur avec les clients, il me manquait des connaissances, des méthodes précises pour dépasser le superflue et entrer dans le vif du sujet, et le vif d’une transformation intérieure.

Plus j’avançais et plus les sujets abordés en accompagnement se complexifiaient.

Il me fallait aller au-delà de l’intuition et du bon sens, pour « traiter » certains mécanismes et accompagner des personnes de manière logique et structurée, et moins dans « l’à peu près » que l’intuition et le bon sens présupposent.

L’intuition et le bon sens ne me suffisaient plus, bien qu’ils puissent apporter un premier élément de guidance sur où et quoi chercher.

J’avais besoin d’aller davantage en profondeur dans la compréhension du fonctionnement du cerveau de l’humain et de ses pensées, avoir des techniques, afin d’être en mesure de cibler le problème rencontré, et d’engager une première approche pour solutionner le problème/l’objectif de la personne, en un temps concret, donc mesurable.

J’aurai pu le faire seule, d’ailleurs j’ai commencé seule, à lire des ouvrages de psychologie, d’accompagnements… mais avoir des bases solides demande beaucoup de temps et de travail.

Surtout, je manquais cruellement de ligne directive, je m’éparpillais, ce qui me donnait la sensation de ne rien apprendre.

 

L’hypnose, pourquoi ?

Au-delà de la pratique de l’hypnose, c’est toute la partie invisible de l’humain qui m’intéresse, à savoir ce qu’il se passe dans sa tête, et comment on peut utiliser le fonctionnement interne, pour l’ajuster et aider à se sentir mieux avec soi.

Dans la formation en hypnose (de l’Arche), on ne s’intéresse pas uniquement à placer une personne en état hypnotique, à apprendre une technique, on cherche surtout à comprendre comment cela marche, comment marche le cerveau pour arriver à dépasser un état de conscience et communiquer avec l’inconscient, savoir quelles techniques utiliser, pour quels objectifs et blocages etc…

Pratiquer l’hypnose c’est aussi pour moi, me relier avec un autre principe que j’affectionne, celui de penser que l’humain a toutes les ressources en lui, pour rencontrer sa meilleure version.

L’hypnose en accompagnant le client dans sa rencontre avec lui-même, aide à saisir cette meilleure version, à la faire émerger, à l’éveiller.

 

A quoi me servira l’hypnose dans mon travail actuel ?

Je conçois l’hypnose comme un outil non comme un métier.

C’est un outil pour continuer ce que je fais déjà, avec plus de précision et de profondeur. A savoir, t’accompagner à te rencontrer pour t’accepter pleinement et construire une vie épanouissante qui te ressemble.

L’hypnose est un nouvel outil que je proposerai pour transformer tes blocages limitants en ressources personnelles, afin que tu te sentes mieux avec toi-même, que tu aies un nouveau regard et que tu saches où aller et comment… cette liste d’objectif n’est pas exhaustive sachant que l’hypnose peut s’employer pour bien des domaines.

 

Dès la mi-mars, je serai en mesure de te proposer des consultations d’hypnose, en plus des consultations actuelles, en présentiel à Paris, et peut-être à distance par Skype si c’est faisable.

J’ai créé une liste de diffusion pour envoyer par mail les dernières actualités en rapport avec l’hypnose et les consultations qui y sont associées.

Si tu souhaites être tenu au courant, tu peux t’inscrire  ci-dessous :

* indicates required



***Tout partage est bienvenu si le texte n’est ni tronqué, ni plagié et que la source (url du site) est clairement citée***

Catégories : ArticlesBlog

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.