STOP à la spiritualité new-age

Publié par Iris le

Il y a six mois, j’ai balancé la spiritualité new-age par la fenêtre. J’ai dit STOP, et j’ai fait table rase.

Ce que j’ai vu, bien avant cela, depuis un an peut-être, n’a fait que faire grandir la sensation que quelque chose n’allait pas. Un élément s’enchainait à un autre et puis… une goutte d’eau a fait déborder le vase.

Comme je suis de nature hypersensible, j’ai honoré ce trait de caractère en faisant éclater au grand jour mes émotions de colère, d’injustice et surtout de tristesse, de me rendre compte que ce que je pressentais depuis des mois (et enfermait en moi), se confirmait davantage.

J’ai dit STOP. Et quand je dis STOP, c’est que je ferme la porte.

Je balance la table et son contenu pour la reconstruire petit à petit.

C’est ce que j’ai fait.

Je n’ai pas véritablement expliqué ma démarche parce que je n’étais pas prête (trop d’émotions et de questionnements).

Je le suis aujourd’hui, donc je commence à expliquer les raisons de ma rupture avec la spiritualité new-age (rupture toujours effective à l’heure actuelle).

Mais avant cela, j’aimerai t’expliquer ce que j’ai fait, une fois que j’ai dit STOP (le pourquoi viendra au fur et à mesure, j’ai tellement de choses à dire…)

Après avoir dit stop, j’ai décidé de me reconstruire, de me retrouver avec moi-même, de prendre beaucoup de distance avec la personne que je suis devenue en cinq ans, mes croyances, mes pensées,  et surtout mes ressentis…

Depuis l’enfance, je peux ressentir ce qui me semble être des défunts. C’est en voulant en savoir plus que je suis tombée dans la spiritualité new-age. (Je ne sais pas si je suis médium, puisque ce mot contient désormais tout et n’importe quoi, j’y reviendrai).

J’ai aussi mis de côté cette part de moi-même.

J’ai donc fermé les vannes pour mieux les ouvrir à ma sauce.

J’ai fermé la porte à la spiritualité new-age et tous les concepts qui y sont rattachés, pour appréhender ma propre spiritualité à la manière d’une personne qui découvre, qui ne sait rien, et qui ne cherche pas les réponses ailleurs qu’en elle-même.

J’ai arrêté tout ce qui est spirituel new-age, les bouquins, les vidéos, j’ai supprimé des pages, des comptes. J’ai fermé les vannes de mes ressentis et tout ce que je pensais ressentir auparavant.

Table rase, je disais…

Après cela, je me suis tournée vers moi-même et la matière, tu sais l’endroit dans lequel on vit là où il se passe beaucoup de choses tangibles, intellectuelles, physiques (absolument jouissives !)

J’ai pris mon pieds ces derniers mois à interagir avec le monde avec ma tête, à réfléchir, à apprendre, à m’éclater, sans spiritualité new-age, juste en écoutant mes envies de matière et de compréhension avec mon mental (le sacré mental que le new-age aime tant dénigrer).

J’ai parlé business, entrepreneuriat, stratégie marketing, de communication, psychologie, j’ai lu des recherches scientifiques, je me suis intéressée au cerveau et comment il fonctionne, j’ai fait de l’hypnose, j’ai questionné mes croyances, la spiritualité…  

Je me suis autorisée à faire des choses, que je culpabilisais de faire avant, parce que ça ne faisait pas « spirituel ».

Je suis revenue dans la matière, et je me suis éclatée.  Je me suis sentie revivre (après avoir eu la sensation de quitter une secte).

Pendant tout ce temps, je me suis regardée. J’ai exploré avec détachement ce qu’il se passait en moi, dans ce nouveau rapport au monde.

Je me suis connectée à mes émotions, à la vie, à cette formidable sensation d’être en vie dans un monde de matière, mais pas que… (suspens).

En faisant table rase, en bousculant mes croyances, en fermant les vannes et en recommençant tout à zéro, ce sont de nouvelles choses qui se sont présentées à moi.

La porte vers la spiritualité new-age est pour l’instant bel et bien fermée. J’ai assez vu d’aspects qui m’ont dégouté (j’exagère pas) et dont je parlerai ouvertement sur ce site, pas pour influencer mais pour témoigner.

Cette porte là est fermée, mais d’autres se sont ouvertes, la spiritualité qui est mienne, mon rapport à la vie, aux ressentis, à l’hypersensibilité, la médiumnité, aux traditions anciennes… J’en parlerai aussi.

Je parlerai du chemin que je prends actuellement, avec un nouveau regard, une nouvelle manière d’appréhender le miracle de la vie et le sens qu’on cherche tant.

See you soon,

Iris

PS : Si tu veux savoir ce que je fais maintenant, je fais de l’hypnose ericksonienne (plus d’infos ici), j’accompagne dans la découverte de ta voie/x professionnelle (ou mission de vie si ce terme te convient mieux), et dans la concrétisation de ton projet entrepreneurial (plus d’infos ici et ici). Le tout pour plonger davantage dans une valeur qui est mienne : construire un monde de sens en t’aidant à trouver le tien.

PS 2 (parce que ça arrive fréquemment) : A tous ceux qui viendront me voir en me disant que si je quitte la spiritualité new-age c’est que j’ai peur blablabla, que mon enfant intérieur etc… Vous avez le droit de penser ce que vous voulez, mais pas de prétendre que vous savez mieux que moi ce qu’il se passe en moi, et sans même me connaitre, donc n’hésitez pas à tourner sept fois la langue dans la bouche 🙂 .  Ce sont les guides qui vous disent que ? Eh bien même chose, n’hésitez pas à tourner sept fois la langue dans la bouche.  Ce genre de propos fait parti de la liste de choses qui m’ont fait quitter la spiritualité new-age.  Peace <3

***Tout partage est bienvenu si le texte n’est ni tronqué, ni plagié et que la source (url du site) est clairement citée***

Catégories : Blog

2 commentaires

Iris · 21 mars 2019 à 19 h 11 min

Hâte de connaître la suite ♥️

Le new-age, l’extraordinaire au service d’une humanité perdue? – Iris & Co · 16 avril 2019 à 14 h 14 min

[…] La spiritualité new-age, je l’ai côtoyée pendant 5 ans en propageant ses paroles et en exerçant selon son idéologie. Il y a environ un an, en voyant certains comportements extérieurs, j’ai commencé à me poser des questions. J’ai amassé beaucoup de réflexions personnelles avant de dire stop. S’en sont suivis des mois de remises à plat, que je relate dans cet article : Stop à la spiritualité new-age […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.